[ASCO 2019] Avancées dans le traitement du Cancer du côlon de stade III en situation adjuvante

InfoWeb Marketplace

mercredi 5 juin 2019Description
Cancer du côlon, traitement adjuvant et place de l’oxaliplatine : apport de la biologie moléculaire Pr Thierry André, du service d’oncologie digestive de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP. MOSAÏC est un essai français de phase III, coordonné par l’équipe du Pr Thierry André de l’hôpital Saint-Antoine, AP-HP, qui a évalué et validé l’intérêt d’associer l’oxaliplatine au 5-FU en situation adjuvante chez des patients atteints d’un cancer du côlon localisé. Une nouvelle analyse des données de cette étude a été réalisée en utilisant les classifications moléculaires et les signatures génomiques décrites pour ces tumeurs. Les résultats montrent, d’une part, que le profil CRCA de type stem-like est associé à un mauvais pronostic et à une absence de bénéfice de l’oxaliplatine, et d’autre part, que le score RPS, témoin de la réparation de l’ADN, pourrait être associé à l’efficacité de l’oxaliplatine. Cette communication sera présentée au congrès de l’ASCO le samedi 1er juin. Cancer du côlon, traitement adjuvant et place de l’oxaliplatine : apport de la biologie moléculaire Pr Thierry André, du service d’oncologie digestive de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP. MOSAÏC est un essai français de phase III, coordonné par l’équipe du Pr Thierry André de l’hôpital Saint-Antoine, AP-HP, qui a évalué et validé l’intérêt d’associer l’oxaliplatine au 5-FU en situation adjuvante chez des patients atteints d’un cancer du côlon localisé. Une nouvelle analyse des données de cette étude a été réalisée en utilisant les classifications moléculaires et les signatures génomiques décrites pour ces tumeurs. Les résultats montrent, d’une part, que le profil CRCA de type stem-like est associé à un mauvais pronostic et à une absence de bénéfice de l’oxaliplatine, et d’autre part, que le score RPS, témoin de la réparation de l’ADN, pourrait être associé à l’efficacité de l’oxaliplatine. Cette communication sera présentée au congrès de l’ASCO le samedi 1er juin. Vers une meilleure évaluation du pronostic des patients atteints d’un cancer du côlon et traités en situation adjuvante. Prs Thierry André et Julien Taïeb, des services d’oncologie digestive de l’hôpital Saint-Antoine et de l’hôpital européen Georges-Pompidou AP-HP. IDEA est une vaste étude internationale coordonnée en France par les Prs Thierry André et Julien Taïeb des services d’oncologie digestive de l’hôpital Saint-Antoine et de l’hôpital européen Georges Pompidou AP-HP, avec une importante participation française. 12 834 patients atteints d’un cancer du côlon et ayant bénéficié d’un traitement adjuvant destiné à prévenir les risques de rechute, ont été inclus dans douze pays. Après des premiers résultats présentés en 2017, les données françaises de cette étude (cohorte PRODIGE-GERCOR) ont fait l’objet d’analyses complémentaires afin de rechercher de nouveaux indices pronostiques dans cette population Rester connecté à l'AP-HP : Site : http://www.aphp.fr Facebook : https://www.facebook.com/assistancepubliquehopitauxdeparis/ Twitter : https://twitter.com/APHP Linkedin : https://www.linkedin.com/company/AP-HP

Recherches associées à Cardiologie

Devis groupés (0)