Les solutions de ventilation médicales de pointe Getinge

Getinge

Les solutions de ventilation médicales de pointe Getinge
vendredi 3 avril 2020Description

La ventilation mécanique, la technique d’assistance respiratoire à court terme la plus utilisée au monde lorsque les patients ne sont plus en mesure de respirer de façon autonome, est un composant clé de la lutte constante contre le nouveau coronavirus COVID-19. Depuis le début des années 1970, Getinge fournit à la communauté médicale du monde entier des solutions de pointe pour la ventilation dans les unités de réanimation. Les ventilateurs modernes peuvent en effet assurer la fonction respiratoire des patients. La ventilation mécanique ne guérit pas le patient mais lui permet de rester stable pendant le traitement, tout en résolvant le processus sous-jacent nécessitant une ventilation mécanique.

L’assistance respiratoire peut être adaptée aux besoins physiologiques afin de prémunir le patient de graves lésions pulmonaires, d’un dysfonctionnement des muscles respiratoires et d’une infection pulmonaire. Dès que l’examen clinique le permet, on opère une transition vers une respiration spontanée afin de minimiser le risque de morbidité et mortalité accrues. Le sevrage consiste à désactiver la ventilation mécanique du patient, en tenant compte de l’importance capitale de l’optimisation de la synchronisation entre le patient et le respirateur. Les respirateurs mécaniques sont des dispositifs de pointe ; ils ont été rigoureusement mis au point pour être utilisés efficacement par des cliniciens formés dans des unités de soins intensifs (USI) dans des conditions très exigeantes.

Le fonctionnement de la ventilation médicale mécanique


La ventilation mécanique est soit invasive, via un tube inséré dans les voies respiratoires, soit non invasive, via un masque facial ou des sondes nasales. Elle diffère également de la manière dont nous respirons de façon autonome.

Lors de la respiration naturelle, le diaphragme, principal muscle respiratoire, se contracte et la cage thoracique gonfle. Il en résulte une pression négative qui amène l’air dans les poumons. Lorsque le centre respiratoire commande aux muscles respiratoires de se relâcher, l’air quitte les poumons de manière passive. Un ventilateur est conçu pour produire une respiration mécanique aux poumons jusqu’à ce qu’il atteigne un critère sélectionné par l’utilisateur, qui peut être basé sur le temps, le flux, le volume ou l’activité respiratoire neurale autonome du patient. Une fois que les poumons sont remplis de l’air nécessaire, l’inspiration est arrêtée et une expiration commence.

Le recours à un masque est généralement privilégié car il permet de maintenir la barrière naturelle de l’organisme contre les infections pulmonaires. Toutefois, dans de nombreux cas, l’état du patient requiert une intubation, par exemple en présence de lésion pulmonaire grave ou de maladie. Pour les patients qui présentent une grave altération de l’oxygénation (par ex. : SDRA), il importe de recourir à une stratégie de ventilation qui permet d’améliorer les résultats du patient et d’optimiser le rapport coûts/avantages pour les poumons, le cœur et les muscles respiratoires. À titre d’exemple, on peut citer l’évaluation de la recrutabilité pulmonaire afin de paramétrer le ventilateur de façon à récupérer le volume pulmonaire effectif perdu tout en évitant d’asphyxier les alvéoles, les petites cellules pulmonaires assurant l’échange gazeux.

L’histoire du ventilateur dédiée aux soins intensifs Servo-u


Le Servo 900, premier ventilateur Servo de Getinge, a été mis sur le marché en 1971, marquant le début d’une révolution dans la ventilation dédiée aux soins intensifs. Très en avance sur son temps, ce ventilateur électronique compact, silencieux et performant, doté d’un système de rétroaction pour le contrôle de l’apport gazeux, permettait aux cliniciens d’atteindre de manière fiable les volumes ciblés et les taux respiratoires visés pour le patient. Aujourd’hui, tous les ventilateurs de la gamme Servo sont conçus pour optimiser l’interaction entre le patient et le ventilateur afin d’améliorer le confort et les performances. La dernière génération offre de nombreuses options pour une ventilation protectrice et personnalisée. Le but est de contribuer à améliorer les résultats en aidant le patient à respirer de manière autonome tout en évitant les complications et en le sevrant du ventilateur plus tôt.

Gestion de ventilateur pour les formes graves de la maladie due au coronavirus, le COVID-19


Bien que la majorité des personnes atteintes du coronavirus COVID-19 ne présentent que des symptômes bénins ou modérés, certaines contracteront une forme grave de la maladie et nécessiteront une ventilation mécanique. Le diagnostic le plus fréquent parmi les patients atteints d’une forme grave de COVID-19 est une pneumonie aiguë1.

Protection pulmonaire personnalisée avec Servo-u


Servo-u offre de nombreuses options de protection pulmonaire et de sevrage personnalisés. La disponibilité des différentes fonctions peut dépendre de la zone de commercialisation. Pour obtenir plus d’informations, veuillez consulter le site web de Getinge.

Recherches associées à Médecine d'urgence

Devis groupés (0)